Femmes, Paix et Sécurité





Aswat Nissa, en partenariat avec ONU Femmes Tunisie, a lancé en 2017 son projet « Femmes, Paix et Sécurité ». Ce projet s’inscrit dans le cadre la mise en œuvre de la résolution 1325, qui est la première résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies à porter sur les femmes et l’égalité de genre, appelant tous les États à l’inclusion des femmes dans les efforts de la prévention des conflits, la consolidation et le maintien de la paix. 

Le projet Femmes, Paix et Sécurité a pour objectif de faciliter un dialogue constructif et inclusif entre la société civile et le parlement afin d'adopter un Plan d'Action National reflétant les différentes perspectives des femmes tunisiennes en matière de paix et sécurité.
Aswat Nissa travaille avec 60 femmes politiques: des députées et des militantes des différents partis politiques représentées à l’Assemblée des Représentants du Peuple afin de les mobiliser par la suite, au sein de leurs communautés respectives, partis politiques et au sein du parlement, à des fins de sensibilisation à l’agenda Femmes, Paix et Sécurité ainisi qu'à l'intégration de l'approche genre dans la réforme du secteur de la sécurité en Tunisie.
Aswat Nissa met à la disposition des députées et des femmes politiques une panoplie d’expertises présentée par d’éminents experts tunisiens et internationaux qui permettront aux députés et femmes politiques d’acquérir des connaissances théoriques approfondies sur le sujet étudié et de maîtriser les compétences liées à ce thème. Cela permettra d’arriver à une meilleure protection des droits des femmes en Tunisie ainsi qu'à la mise en place d'un cadre sécuritaire inclusif et égalitaire, fondé sur la sécurité humaine.
Le projet s'étend sur prés de deux ans et s'articule autour de plusieurs rencontres sur différents thémes liés à l'Agenda Femmes, Paix et Sécurité.

Dans le crade de ce même programme, Aswat Nissa a réalisé un partenariat avec le  Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF) pour renforcer la capacité des femmes politiques tunisiennes à favoriser l’intégration du genre dans le processus de RSS.

Aswat Nissa et DCAF ont ainsi organisé une formation de formateurs sur le thème abordé destiné à l’équipe d’Aswat Nissa.

  • La Résolution 1325 et les textes complémentaires de l’Agenda Femmes Paix et Sécurité 

  • Intégration de l'approche genre dans la Réforme du secteur de la sécurité 

  • Collectes de données

  • Conférence : « Women, Peace and Security»

  • Analyses des données et Policy Brief

  • Campagne de plaidoyer pour inscrire l’agenda Femmes, Paix et Sécurité dans le débat public et politique

  • Assemblée plénière

La Résolution 1325 du Conseil Sécurititaire de l'ONU

Le projet Ambassadrices pour les Femmes, la Paix et la Sécurité a été présenté à quinze députées de différents partis politiques et opérantes dans diverses commissions du parlement, notamment la Commission des droits et libertés et des relations extérieures et Commission de la sécurité et de la défense.
Aswat Nissa a ensuite organisé une réunion avec 45 femmes politiques de neuf partis politiques réparties en 3 groupes en fonction de leurs régions (Nord, Centre, Sud) afin de leur introduire la résolution 1325 et les résolutions complémentaires relatifs à l’Agenda Femmes, Paix et Sécurité.



Intégration de l'approche genre dans la Réforme du secteur de la sécurité 

Après l’initiation à l’Agenda Femmes, Paix et Sécurité, la Résolution 1325 et les textes complémentaires, l’équipe d’Aswat Nissa s’est déplacée dans les différentes régions de la Tunisie pour rencontrer les 45 femmes politiques participantes à ce programmet. Durant ces jours de workshop, les candidates ont pu renforcé leurs connaissances afin d’œuvrer concrètement pour l’inclusion de la perspective genre dans le processus du Reforme du Secteur de la Sécurité en Tunisie (RSS).

Elles ont ainsi dressé un état des lieux des reformes entreprises par  Tunisie pour renforcer l’intégration  de la Gouvernance su Secteur de la Sécurité (GSS)  et ont pu découvrir les normes et bonnes pratiques internationales en matière d’intégration du genre dans le processus de RSS.